Partagez | .
 

 Delilah || ❝ If you walk away I will suffer tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

VILLAINS
evil but even sexier



Date d'inscription : 05/07/2013
Petits mots : 150
Ft : Olivia Wilde
Fiches : www . fiche
www . liens
www . rps
Mythe : Aphrodite
Conte : La Belle au Bois Dormant
Logement : Une villa perdue au milieu des plaines et lacs du Nord.
Double compte : Blue & Skye
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Delilah || ❝ If you walk away I will suffer tonight.   Mar 9 Juil - 22:55

Delilah Evannah Rose Ravenswood ❞

ft. Olivia Wilde

Généralités


❧ Prénoms : Delilah Evannah Rose
❧ Nom : Ravenswood
❧ Âge physique : 30 ans.
❧ Occupation : Collectionneuse.
❧ Groupe : Villains
❧ Particularités :
« On donna pour Marraines à la petite Princesse toutes les Fées qu'on pût trouver dans le Pays [...]. La plus jeune lui donna pour don qu'elle serait la plus belle du monde, celle d'après qu'elle aurait de l'esprit comme un Ange, la troisième qu'elle aurait une grâce admirable à tout ce qu'elle ferait, la quatrième qu'elle danserait parfaitement bien, la cinquième qu'elle chanterait comme un Rossignol, et la sixième qu'elle jouerait de toutes sortes d'instruments à la perfection... »
La Belle au Bois Dormant, Charles Perrault.

Vous l'aurez deviné, Delilah est l'incarnation même d'une des images de la beauté. La beauté du corps, mais aussi, à la base, la beauté du coeur, celle des facultés, maîtresse des arts et des objets rares, elle excelle dans un nombre incalculable de domaines artistiques.

Cependant, elle est aussi l'instabilité, l'instabilité contrôlée. C'est avec le temps qu'elle s'est construit un mur, une personnalité psychopathe, au sens clinique du terme. (« La psychopathie est un trouble de la personnalité, caractérisé par des émotions peu profondes, un manque d'empathie, de l'égocentrisme, de l'impulsivité, de l'irresponsabilité, de la manipulation et un comportement antisocial. ») Son comportement manipulateur, elle l'a acquis avec le temps, en observant les hommes se détruire pour elle. Finalement, cette partie d'elle est de loin la plus forte, bien que demeure, tout au fond, dans la prison d'épines que s'est forgé son coeur, une autre partie, beaucoup plus douce et fragile.

Physiquement, elle ne porte aucun tatouage, aucune transformation physique, mais souvent des amas de bijou et, parmi ceux-ci, un cadeau que lui a offert il y a bien longtemps un homme qui a grandement prit soin d'elle, un bracelet d'argent et de rubis entremêlés, comme des ronces, pour lui rappeler ce qu'elle s'inflige seule.

Ses mensonges sont quasiment impossible à détecter autant elle maîtrise bien l'art de la manipulation, il arrive, cependant, lors d'excès de culpabilité, qu'elle porte sa main contre ce bracelet et le dissimule à son propre regard.

Le plus notable chez elle est de loin son sourire. Poison sacré, elle est capable de sourire avec toute la sincérité du monde pour annoncer une horrible nouvelle, de transmettre quelque chose qui ressemble à de l'empathie mais qui n'en est rien. En sachant les sentiments des autres, elle a plus de facilité à les amener dans ses pièges.

Conte de fée

❧ Nom du conte : La Belle au Bois Dormant, Sleeping Beauty.
❧ Personnage du conte : La Princesse.
❧ Objet fétiche : Il s'agit de son bracelet (cf particularités), cadeau offert par Chiron. Quel rapport avec le conte ? Les ronces, la prison infligée par sa propre personne, sa propre curiosité.
❧ Liens avec d'autres personnages : Principalement, le Prince, c'est le lien que je retiendrai le plus car il a une très grande importance dans l'histoire.

❧ Version du conte :
J'ai pris les versions classiques, ou la princesse se pique avec le fuseau, s'endort et se trouve réveillée par un Prince des années plus tard, cependant, ma version est une version où tout le sommeil, la piqûre, etc, sont métaphoriques.

Mythe

❧ Nom du personnage : Aphrodite
❧ Origine du mythe : Mythologie grecque.
❧ Lien avec d'autres personnages : Pour ce qui est des liens "originaux" des mythes, il y en a beaucoup, alors je vous laisse libre de m'ajouter ou non dans vos histoires sous peine d'une petite discussion. ♥
Les principaux que je note sont Arès et Chiron (ma version des choses). Bien sûr, je n'oublie pas Héphaïstos ou encore Eros.

❧ Capacités :
Contrôle de la mémoire : Il s'agit, de loin, de sa capacité principale. C'est ce qui fait d'elle ce qu'elle est. Elle est capable d'effacer un souvenir précis définitivement tout comme elle peut effacer tous les souvenirs d'une personne, mais cette faculté fonctionne à long terme que si elle garde cette personne près d'elle. (cf fin de l'histoire)
Sur-Présence : Pour vous expliquer la sur-présence, pensez à l'invisibilité, les autres ne vous voient plus et ne font plus attention à vous ? La Sur-présence c'est le contraire. Si elle est dans une foule, il y a de fortes chances pour que tout les regards se tournent vers elle. C'est comme si elle avait un charisme hyper-développé. Ce qui est le cas, d'une certaine façon.
Pyrokinésie : La capacité à contrôler le feu, de plus, elle est également capable d'en produire à partir de rien, ou, si, à partir de ses excès de colère, oui, sérieusement. C'est une capacité très dévastatrice, heureusement, elle la contrôle relativement bien.
Luminescence : Lorsque ses bons côtés reviennent au galop, ce qui est relativement rare, son corps émet une légère lueur apaisante.
Détection émotionnelle : Elle est capable de savoir ce que les gens autour d'elle ressentent, mais attention, il ne s'agit en aucun cas d'empathie, elle ne ressent pas ce que les autres ressentent, elle décrypte uniquement leurs ressentiments.
Phytokinésie : Sa capacité à accélérer la pousse des plantes comme elle le souhaite ne fonctionne que lorsqu'elle est "bonne", c'est à dire que depuis qu'elle garde en captivité son oiseau rare, les plantes meurent autour d'elle.


.........................................................................................................................................



Dernière édition par Delilah E. R. Ravenswood le Lun 5 Aoû - 18:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VILLAINS
evil but even sexier



Date d'inscription : 05/07/2013
Petits mots : 150
Ft : Olivia Wilde
Fiches : www . fiche
www . liens
www . rps
Mythe : Aphrodite
Conte : La Belle au Bois Dormant
Logement : Une villa perdue au milieu des plaines et lacs du Nord.
Double compte : Blue & Skye
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Delilah || ❝ If you walk away I will suffer tonight.   Mar 9 Juil - 22:55

Delilah Evannah Rose Ravenswood ❞

Ton Histoire

On dit des plus grands monstres que l’humanité ait connue qu’ils ont souvent eut une enfance difficile et qu’ils sont terriblement seuls. Finalement, malgré le fait qu’elle ait repoussé l’éventualité d’être devenue une créature monstrueuse pendant de longues décennies, l’inévitable s’est pourtant produit. Mais gardons à l’esprit que son parcours a été loin d’être simple…

 
Une petite maison perdue dans la campagne de la Grèce antique.

Elle est différente. Elle doit être honorée. Nous ne pouvons pas la garder ici, elle ne se développera pas comme elle le devrait.

Triste réalité. Beaucoup de plantes ne grandissent que lorsque leur environnement leur en donne la chance ? C’était pareil pour elle. Ses parents, persuadés que quelque chose clochait vraiment chez elle, l’ont amenée dans un temple dont la construction était inachevée. Temple qui fut, plus tard, le sien. A cette époque, elle avait tout juste quelques mois, mais le regard qu’elle portait sur son environnement était déjà puissant, elle étudiait chaque détail, s’en nourrissait avidement. C’est un homme qui l’a finalement recueillie, sur les marches brisées du travail abandonné. Un homme que beaucoup de mortels redoutaient, de par son implication dans toutes les affaires des dieux. A l’époque, ils l’appelaient Chiron, et l’avait rejeté en le gratifiant d’une réputation peu positive. L’entraîneur des héros. Pourquoi est-ce qu’il l’a pris, elle, sous son aile ? Pourquoi est-ce que cette partie de l’histoire est restée si longtemps dans l’ombre ? Difficile de savoir. Nul doute qu’il avait de bonnes raisons. Il a pris soin d’elle comme s’il elle avait été sa propre fille, il lui a appris ce qu’était la vie, ce qu’était l’amour, il lui a appris à être forte, courageuse et à ne jamais abandonner. Justement, il désespérait souvent de l’entêtement de la jeune femme à s’attacher aux mauvaises personnes, à aimer tout le monde et ne pas se rendre compte qu’elle blessait également beaucoup de personnes…

A cette époque, elle était la pureté, l’innocence. Elle vagabondait entre les villages, les villes, les pays, partait à la conquête du monde et, finalement, elle devenait de plus en plus puissante. Mais une puissance juste, une puissance magnifique. Celle d’une femme en pleine usage de toutes ses facultés. Autant mentales que physiques. La chute est arrivée bien plus tard, elle n’était pas prévisible, oh non, personne n’aurait pu la prévoir. Et finalement, si on y réfléchit bien, elle avait eu si peu de mauvaises expériences, dans sa bulle d’un monde magique, magnifique, aux côtés des plus grands…

La chute, elle la doit à la guerre. La guerre en personne. Dans les histoires, on leur porte, à tous les deux, une relation amoureuse solide. Mais il n’en était rien. Elle était toujours aussi volatile, s’attachant à la première personne qui croisait son chemin, quitte à se consumer pour cette même personne… Seulement, comment ne pas s’éprendre du Dieu ? Sa fierté n’égalant que sa force, elle s’était rapidement perdue dans l’intensité machiavélique de son regard, pour mieux se rêver dans ses bras, les soirs où elle était seule. Finalement, un jour, forte de toutes les expériences concluante qu’elle avait eu en amour, elle lui révéla ses sentiments, un poids au cœur, malgré sa certitude de la finalité positive de l’événement. Mais quelle déception lorsqu’il plongea ses yeux dans les siens pour lui dire que jamais, au grand jamais, il ne s’attacherait à une si volage créature, qu’elle ne valait pas l’intérêt que tous lui portaient, qu’elle n’aurait jamais dû être autre chose qu’une gamine à la généalogie douteuse.

Perdue par cet échec cuisant, elle aurait dû, comme n’importe quelle autre jeune femme l’aurait fait, laisser couler. Oublier. Passer à autre chose. Et elle planifiait de le faire. Mais pour un premier échec, il eut le mérite de fissurer son égo en même temps qu’il avait enclenché la terrible machine qui veillait depuis toujours dans son cœur. C’est ici que le mythe laissa place au conte. Elle s’était déjà piquée avec le fuseau, malgré toutes les recommandations que ses proches lui avaient fait quant à l’amour et ses facéties.
 
Beaucoup disent de la déesse qu’elle était double. Parfois maîtresse de l’amour, de la pureté et, parfois, maîtresse des plaisirs de la chair…
 
La belle est restée à pleurer son amour impossible durant des décennies et des décennies entières, enfermée seule dans une demeure coupée de tout afin d’y trouver la paix. La paix qu’elle ne connaissait plus. Dans un état de léthargie constant, elle changeait doucement. Ses nombreux prétendants la retrouvait tour à tour, mais chacun faisait face à un refus catégorique, elle repoussait, détruisait, intériorisait. Ils lui apportaient des objets, pour payer son retour au calme, son apaisement, mais rien n’y faisait. Ni le plus rare des oiseaux, ni la plus belle des couronnes. Tous ces objets s’accumulaient dans les pièces de l’immense demeure. Et, petit à petit, elle se découvrit une passion peu commune pour les collections. Elle continua à amasser, même si cela ne la sortait pas de l’infinie peine de cœur que le monstre lui avait infligé. A ses yeux il était le monstre, celui qui l’avait poussée à doucement en devenir un, elle-même.

Mais un jour, alors qu’elle se réveillait d’un sommeil agité, c’est son visage qui lui apparut en premier. Il était là, assit près d’elle, à observer ce qu’il lui avait fait ou peut-être, ce qu’elle s’était infligée seule. Difficile de savoir ce qui l’avait amené à revenir. A se trouver, là, si proche. L’origine de tous ses problèmes. Peut-être que dans un monde différent, il lui aurait dit qu’il était désolé, qu’il n’avait pas désiré la blesser, uniquement la faire réagir, et qu’il n’avait pas imaginé un seul instant qu’elle se consume autant suite à ses remarques maladroites. Ou peut-être aussi que dans un autre monde, elle serait rapidement retombée sous son charme, elle l’aurait supplié de l’aimer, ou quoique ce soit qui lui aurait fait perdre le peu de dignité qui lui restait. Cependant, il en fut tout autrement. Il n’était pas là pour s’excuser, elle n’était plus blessée, simplement différente. Il se passa un très long moment avant que l’un des deux ne daigne ouvrir la bouche. Et ce fut lui. Il lui murmura qu’il fallait qu’elle grandisse et qu’elle cesse de se lamenter pour quelque chose qu’elle n’obtiendrait jamais. Elle ne voulait pas en arriver là, mais elle se sentit déchirée par la perte de contrôle. Le problème, c’est que le contrôle, c’était encore une des seules choses qui maintenait son équilibre mental. Qui se rompit. Elle se redressa, l’observant depuis son lit, non pas d’un regard outré mais d’un regard étrangement vide, distant. Son cœur était à mille lieues de là, son cœur était sous une épaisse couche d’épines.

Qui a dit que je ne t’obtiendrai pas ?

Il haussa légèrement un sourcil avant qu’elle ne pose sa main sur la sienne et sourit doucement, un sourire tendre et malveillant, le sourire des sociopathes. Rapidement, le regard de l’homme se fit plus perdu, plus distant, à son tour il perdait tout ce qu’il avait, ses souvenirs, qui se voyaient enfermés dans une bulle bien protégée à l’intérieur de sa tête, pour toujours, espérait-elle. Alors qu’il n’était quasiment plus qu’une coquille vide, elle donna un violent coup à l’arrière de sa tête, et il s’écroula, perdant les dernières bribes de son identité, pour enfin, lui appartenir. Le contrôle ainsi reprit, elle fit en sorte de l’aliter dans une chambre près de la sienne, et de rester à son chevet, nuit et jour, jusqu’à ce qu’il se réveille.

Où suis-je, qui suis-je ?!

Elle eut un doux sourire, afin de le rassurer, qui n’avait pourtant rien de sincère, et caressa le dos de sa main doucement avec un froncement de sourcil, lui murmurant de se calmer, qu’à présent il était en sécurité, qu’elle ignorait qui il était, mais qu’elle avait pris soin de lui depuis qu’elle avait trouvé, inconscient, près de chez elle. Ainsi débuta la plus belle des histoires, la plus belle des manipulations et, à terme, la plus dure des thérapies.

Et toi, en vrai, tout ça ?

❧ Prénom/Pseudo : Léa/Hope
❧ Âge : 19 ans
❧ Séries favorites : Hum. Misfits, Supernatural, Hannibal, Once Upon A Time, Revolution, The Walking Dead, Dead Like Me, Esprits Criminels, Arrow, 2 Broke Girls, Orphan Black, Heroes, Being Human (version anglaise), Veronica Mars, etc...
❧ Films fétiches : Arg, trop. La plupart des Disneys, les films qui font bien réfléchir comme l'Effet Papillon, Shutter Island, Inception, les films bien psychologiques et bien trashs comme Je suis une légende, ou bien World War Z (oui, je l'ai vu et j'en suis contente *w*), les Miyazaki (Ah, Monoke et Totoro...), la plupart des films avec Johnny Depp, ou bien encore quelques films niais dont je tairais le nom parce que je tiens à mon reste de dignité.
❧ Bouquins de chevet : En ce moment, Misericordia.
❧ Un parrain ? : L'être, oui, bien sûr.
❧ Comment avez-vous découvert le forum ? : En le créant.
❧ Avez vous des questions ? : Oui, pourquoi est-ce que j'en ai posé autant ?
❧ Le mot de la fin : Potatooooe !
Spoiler:
 


.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Delilah || ❝ If you walk away I will suffer tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Walk like an Egyptian [qui veut]
» Evie ∾ I walk alone in the unknown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T H E || C H E R R Y || T R E E :: A prince and a princess ❞ :: ϟ Raconte ton histoire :: ϟ Fiches validées-