Partagez | .
 

 Sehen ~ La connaissance est un fardeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 12:44

Sehen G. Delos ❞

ft. Emma Watson

Généralités


❧ Prénoms : Sehen, Gweld
❧ Nom : Delos
❧ Âge physique : 25 ans
❧ Occupation : Décoratrice
❧ Groupe : Wise minds
❧ Particularités :

Réfléchie : Elle ne fait jamais rien sur un coup de tête. Chacune de ses paroles et de ses actions est mûrement réfléchie et pesée avant d'être dites ou faites. Elle ne connait que trop les conséquences qu'elles pourraient avoir sur le futur pour ne pas se prémunir de se mettre à dos quelqu'un.
Têtue : Quand elle a une idée en tête et qu'elle est sûre d'avoir raison, il y a très peu de chance de la faire changer d'avis. Surtout qu'avec ses visions, il y a plus de chance que ce soit vous qui ayez tort. Elle n'est cependant pas rancunière et admet quand elle a tort, sachant qu'elle ne connait pas tous les secrets, ni toutes les réponses.
Pensive : Souvent plongée dans ses pensées, elle mettra souvent du temps à vous répondre ou aura tendance à regarder dans le vide. Ne pensez pas qu'elle ne vous écoute pas, bien au contraire, mais une multitude de pensées traversent son esprit en quelques secondes, rendant difficile une réponse rapide.
Sentimentale : Elle est très sentimentale, pas forcément pour elle, n'ayant pas trouver d'homme, mais pour les autres et n'hésitera pas à donner un coup de pouce à des amoureux pour se trouver. Après tout, autant que son pouvoir serve. Elle est aussi très attachée aux sentiments amicaux et au repentir. Pour elle, même si on a fait du mal aux gens on a toujours la possibilité de réparer ses erreurs, mais seulement si on le fait vraiment et avec l'envie de réparer.
Caractérielle : Si vous venez trouver conseil auprès d'elle et que vous vous retrouvez en mauvaise situation pour ne pas avoir fait ce qu'il faut, ne venez pas la voir. Elle vous a donné toutes les cartes, elle ne peut pas agir à votre place et ce n'est pas pour ça qu'elle gâchera son. Ce n'est pas non plus la peine d'essayer de la tromper, c'est déjà difficile. Mais si vous y arrivez, n'essayez pas de revenir vers elle pour quelques raisons que ce soit. Elle n'est pas tenue à dire la vérité sur ses prophéties et souvent votre avenir peut se terminer mal (que ce soit dans un an ou plus encore) et elle se fera un plaisir de vous conter vos malheurs à venir.
Frivole : En dehors des prophéties et de ses protégés elle ne prend pas grand chose au sérieux. Elle a trop l'impression d'être enfermée par cet avenir qu'elle voit pour ne pas profiter à fond de la vie. Certains la diraient sans retenue, mais elle est seulement heureuse de profiter des instants de bonheur.
Terre à terre : Par contre, quand il question de responsabilités, on dirait qu'on a affaire à une toute autre personne. Jamais elle ne prendra à la légère son travail, sachant les vies qu'elle a entre ses mains. Elle en est consciente et fait toujours au mieux pour les autres. A condition qu'ils le méritent !

Conte de fée

❧ Nom du conte : Pinnochio
❧ Personnage du conte : La fée Bleue
❧ Objet fétiche : Le tatouage d'une ombre de fée sur l'omoplate droit et un bracelet avec une marionnette autour de la cheville.
❧ Liens avec d'autres personnages :
Gepetto : L'homme est venu me voir me demandant s'il aurait un jour un enfant. Il revenait jour après jour, mois après mois et j'ai décidé de lui accorder son vœux, transformant un pantin en bois qu'il avait fabriqué en enfant.
Pinnochio : L'enfant que j'ai créé à partir d'un pantin, lui faisant don de la vie et le protégeant. J'ai cependant fait en sorte que ce don ne soit pas offert pour rien, lui laissant un petit cadeau : une conscience. Je lui avais aussi laissé un temps pour prouver qu'il était digne de mon don. S'il mentais son nez s'allongerait, s'allongerait... Il devait être le parfait petit garçon. Je me suis attachée aussi à lui et ait pas mal laissé passé de chose. Au final, je lui ai accordé définitivement ce don, lui enlevant son nez à rallonge, mais lui laissant sa conscience, pensant qu'il pourrait toujours lui être utile et puis cela me permettrait de garder un œil sur lui.
Le Criquet : Un homme à qui je me suis attachée et à qui j'ai offert une nouvelle vie. Vous allez me dire que je me laisse souvent avoir par mes émotions, mais ce n'est jamais que par des émotions réellement profonde et pour des êtres bons ou repentissant. Elle a donc offert à cet homme qui regrettait ses actes et cherchait à veiller sur la personne à qui il avait fait du mal. Il avait provoqué la perte des parents de Gepetto et espérait donc accéder à son pardon en veillant sur son fils.


❧ Version du conte :
La version OUAT en quelque sorte. Le criquet était un homme avant et il a demandé à devenir un criquet pour être libre et chercher à se faire pardonner auprès de Gepetto en devenant la conscience de Pinnochio. Le reste est la même chose que dans le dessin animé.

Mythe

❧ Nom du personnage : Oracle de Delphes.
❧ Origine du mythe : Mythologie Grecque
❧ Lien avec d'autres personnages :
Appolon : Le dieu qui lui a offert son don de voyance et de siéger en immortelle.
Alaïs : Une jeune femme à qui la vie avait fait le don d'un cadeau empoisonné. Elle était très belle, tellement belle que les mortels se sont mis à l'aduler plus encore que les dieux eux-même, disant que sa beauté était encore plus grande que celle de Vénus elle-même. Son père est venu à ma rencontre pour savoir si elle trouverait un jour un mari et je lui indiquais un rocher sur lequel elle serait rejointe par celui qui l'épouserait, un monstre. J'espérais qu'elle trouve sa voie, sachant que le reste ne serait plus entre mes mains, mais entre les siennes. Elle suit malgré tout la suite et est désolée de voir ses plus funestes présages se révéler.
Amaury : A voir...
Les dieux grecs et les héros.

❧ Capacités :


Voir l'avenir : Elle peut voir l'avenir, par bride, plus ou moins entièrement, centrée sur une ou plusieurs personnes. Elle ne sait jamais ce qui déclenche ses visions mais elle sait qu'il s'agit toujours de la vérité. Elle la livre alors aux hommes et tous ceux qui ont essayé de s'en soustraire, n'ont que vu leur fin se profiler plus vite.
Mettre les gens en confiance : Elle dégage une telle aura de sérénité et bien être qu'elle met automatiquement les gens en confiance. Elle arrive à les faire se sentir bien et à être là sans toutefois s'attacher trop.
Accorder des dons : Elle peut, lorsque la personne en face d'elle est suffisamment pure ou a une volonté bienfaitrice, accorder le vœux le plus cher de cette personne. Elle les choisit toujours avec grande précaution, ne voulant pas gâcher ce don pour des personnes qui n'en sont pas dignes.
Léviter : Elle est capable de se tenir à quelques mètres du sol et de se déplacer. Ce n'est pas un vol harmonieux, mais cela fait toujours son effet.
Dégager de la fumée : Cela lui permet d'échapper aux indésirables ou de donner plus d'effets à ses propos. Etant une oracle, certaines personnes s'attendent à ce des choses impressionnantes.



Dernière édition par Sehen G. Delos le Lun 30 Sep - 19:29, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 12:45

La connaissance est un grand fléau ❞

Au commencement


J'étais une jeune fille parmi tant d'autres. J'étais l’aînée d'une grande famille et je faisais de mon mieux pour aider mes parents à gérer notre famille qui avait du mal à tenir le coup. J'avais arrêté le peu de cours délivrés aux jeunes filles pour aller travailler aux champs avec mon père et le plus grand de mes frères. A nous trois et avec ma mère qui faisait des petits travaux auprès des autres villageois, nous arrivions à fournir suffisamment pour nourrir tout le monde.

Chaque semaine nous n'oublions cependant pas de prier Apollon, le dieu de notre ville, lui offrant des offrandes. Comme ma mère le disait : "Il n'y a pas de mal à apporter sur notre maison la bienfaisance des dieux, par contre, veille toujours à ne pas t'attirer leur foudre." Elle avait bien raison et je me gardais bien de dire du mal de quelques dieux et toute notre famille faisait de même.

Nous habitions près de Delos, la ville d'Apollon, raison pour laquelle c'était lui que nous vénérions le plus. Nous n'oublions cependant jamais d'adresser des prières aux autres dieux. J'aurais pensé qu'elle serait à l'abri des dangers et finirais par faire bonne fortune. Sauf que cet hivers là fut des plus terribles. Heureusement, nous avions fait réserve de vivres, de bois et de paille. Cependant, ma plus petite sœur, le soleil de notre famille, fut frappée d'une terrible maladie. Les médecins de notre village ne savaient que faire pour la soigner et nous arrivâmes vite à cours de solution. Je pouvais entendre mes frères et sœurs la pleurer et mes parents prier de tous leur souffle et leur souffrance qu'on trouve quelque chose.

Je me décidais finalement à faire le voyage jusqu'à Delos, pour prier Apollon de nous aider, nous qui l'avions toujours honoré. Il ne pouvait pas ne pas entendre ma prière. Je partis donc, laissant juste un mot et une promesse à ma petite sœur. Elle seule m'avait vue partir, car je savais que mes parents n'allaient pas me laisser faire en plein hivers. Le voyage ne fut pas de tout repos et je crus ne jamais arriver à destination.

Ce fut donc frigorifiée, amaigrie et écorchée que j'arrivais enfin à son temple. Il était magnifique et des feux brillaient tout autour. Ce ne fut pourtant pas leur présence qui me réchauffait, mais la présence de notre dieu en ces lieux. Sa statue se dressait, un espoir, fragile, mais présent et enfin à portée de main. Je sortis de mes paquets, les offrandes que j'avais emmenées. Elles ne payaient pas de mine à côté de l'opulence du temple, mais c'était tout ce que j'avais. Je m'agenouillais au pied de sa statue, déposant mes maigres offrandes et priant.

- Dieu Apollon, protecteur de notre cité, brillant poète. Je t'en prie, écoute ma prière. Ma petite sœur se meure et il n'y a rien que nous ne puissions faire. Elle est trop jeune, elle n'a pas vécu... Je laissais échapper un sanglot. Je t'en supplie, accorde-nous ta clémence. Nous t'avons toujours honoré ! Offre-nous ta clémence et demande-moi ce que tu veux en retour. Je t'obéirais jusqu'à temps que tu considères ma dette soit payée. Je t'en pris. Entends ma prière !

J'eus un sursaut en entendant des paroles résonner autour de moi. Je ne bougeais, de peur de l'énerver ou de le faire partir, écoutant attentivement ses paroles et étant soudain pleine d'espoir.

- Tu trouvera ton salut dans l'auberge voisine,
mais presse ton pas ou il t'échappera.
Dis-lui que je t'envoie ou il ne t'écoutera pas.
Fait vite, ta sœur se trouve au abord de l'abîme.


Je le remerciais, baisant ses pieds et promettant de prochaines offrandes bien plus digne de lui que celles-ci. Ses paroles suivantes me firent frissonner.

- Va maintenant prestement,
mais n'oublies pas ta promesse !
Je saurais te rappeler ton serment,
quand tu reviendras sous ma caresse.


Je m'inclinais, sachant qu'il ne fallait pas contrarier un dieu. Je repartis alors au pas de course jusqu'à l'auberge citée et trouvais mon médecin sur le départ. Alors que j'allais à sa rencontre, il chercha d'abord à me repousser à cause de mon état, mais rapidement, il comprit ma demande et qui m'envoyait. Il me fit monter avec lui et je le guidais jusqu'à notre petite maison.

Il guérit ma sœur et la joie jaillit sur notre maison. Mes parents ne savaient comment le remercier, mais il ne demanda rien, sinon le logis pour la nuit. Cela lui fut accordé et la vie repris son cours jusqu'au printemps.


Une promesse à tenir


Le printemps arriva rapidement et il fut temps de retourner aux champs. J'aurais presque pu oublier ma promesse faite au dieu, mais je savais qu'il attendait son heure. En tout cas, je profitais de mes moments avec ma famille. Après plusieurs semaines, je commençais à penser que je serais tranquille. Lors de notre visite au petit temple de notre village, je sentis à nouveau la présence du dieu et son appel. Il m'enjoignait de rejoindre Delos au plus vite pour m'acquitter de ma dette.

C'est le coeur lourd que je rentrais à la maison retrouver le reste de la famille. Ils remarquèrent bien que quelque chose n'allait pas et je leur expliquait ce que j'avais fait. Il y eut beaucoup de pleur, d'embrassade. Ma petite sœur me promit de m'adresser ses prières en remerciement pour ce que j'avais fait. J'ordonnais aux aînés d'aider nos parents et les plus jeunes. Ils promirent. Je leur demandais alors de ne pas trop pleurer mon départ. J'avais choisi mon avenir et que les savoir en sécurité et heureux serait ma plus grande joie.

Je partis donc par une route plus clémente que la première fois, les bras chargés de cadeau de la part de ma famille. Ce n'était pas grand chose, mais c'était des souvenirs et je les chérirais plus que tout. Un livre de conte me fut aussi offert par la plus jeune. Je reconnus celui que je lisais à mes cadets. Je retins mes larmes pour ne pas qu'ils les voient, mais une fois à l'abris de leur regard, je m'effondrais.

Je restais un moment ainsi avant de me reprendre et de reprendre ma route. J'arrivais finalement une deuxième fois devant ce temple, mais cette fois pas de chaleur bienheureuse. Juste l'impression qu'une fois franchi ce porche, j'aurais tourné une page. Je jetais un coup d’œil en arrière, repensant aux seize ans passés auprès de ma famille, gravant mes souvenirs et franchis l'entrée.

Je fus accueillie par une jeune prêtresse qui me conduisit aux appartements. Je fus nettoyée, parfumée, habillée comme je ne l'avais jamais été. Mes affaires furent soigneusement placée dans ma chambre alors que je rejoignais l'intérieur du temple. Je ne compris pas ce qu'il se passait. Bien sur, ça ressemblait à une cérémonie, mais je n'en comprenais pas la finalité. Je fus laissée devant l'autel et on me dit d'avancer. Ce que je fis, d'un pas tremblant, me demandant ce qui allait m'arriver.

Je m'agenouillais,tremblante et finis par lâcher un cri en voyant de la fumée m'entourer. Je ne bougeais pas, si je devais mourir, alors je mourrais pour une bonne raison. Je repensais à ma famille et leur adressais mes vœux. Rouvrant mes yeux, je crus que j'étais devenue folle, je voyais des choses... inexistantes, futures, passées... Rien n'avait de sens ! Je m'y perdis, m'accrochant qu'à une chose, le bracelet de ma mère qui brûlait mon poignet. Je repris lentement conscience de là où j'étais et m'effondrais...


Une nouvelle vie


Je me réveillais la chambre qui m'avait été attribuée. Je mis un moment avant de toute re-situer. Je crus alors avoir rêver, je ne pouvais pas avoir vu tout ça. J'avais m'endormir sans m'en rendre compte. Je me levais donc et passais les habits qui étaient désormais les miens. Je rejoins alors les lieux communs et mon apparition attira les regards interloqués des autres prêtresses. Je l'ignorais de peur de comprendre.

On me demanda comment j'allais, je répondis : Bien. Elles me demandèrent alors ce dont je me souvenais et je leur racontais mon rêve. Elle m'expliquèrent que ce n'était pas un rêve, mais la Vision. J'avais été choisie pour être le nouvel oracle, le précédent étant devenu fou à cause des visions. J'en frissonnais, mais elles me dirent que le fait d'avoir survécu à la Vision était annonciateur de bon présage.

Je ne savais moi-même pas qu'en penser. Je n'eus pas le choix de faire avec et eus rapidement confirmation en émettant ma première prophétie. Je n'en devins pas folle, réussissant à comprendre et à émettre des paroles guides et censées. Petit à petit, je m'habituais à ces visions, à ces sensations et je devins douée à décrypter l'avenir, même sans demande. Je n'en usais qu'avec parcimonie, mais cherchant à développer mon don.

Je ne sais pas si j'attirais l'attention d'Apollon ou si allait juste avec le don, mais je me rendis compte que je pouvais émettre de la fumée, surtout lors de visions. Jamais je ne cherchais à entrer en contact avec lui, que ce soit pour des conseils ou pour lui demander quand je serais libérée. Je savais qu'il me ferait signe quand il le voudrait.


Un revirement inattendu


Plusieurs années passèrent ainsi. Je tenais ma position, divulguant mes prophéties à qui les demandaient. Je n'avais pas réellement l'impression de vieillir, juste celle de grandir, mûrir. Etre confronter au malheur des gens me poussait à me surpasser, ce que je faisais. Je me disais qu'il fallait que je rende ce qui m'avait été offert.

Je ne pensais plus vraiment à rentrer, espérant quand même un jour avoir l'occasion de les revoir. Je ne savais pas si j'en aurais le droit, mais l'espoir était bien présent. Un jour, alors que je priais le dieu, pour lui rendre hommage, je sentis une nouvelle fois sa présence et cette fois il m'apparut. J'en fus éblouie, restant ébahie devant sa beauté surnaturelle. Je ne pus prononcer un mot, mais j'eus la décence de baisser les yeux pour cacher mon embarra. Il s'approcha et me parla doucement.

- Tu m'as bien servie. Je répugne à me défaire d'une si grande oracle, mais tu as tenu ta promesse, à moi de tenir la mienne ! Tu es libre, si tu le souhaite. Je commençais à sauter de joie et à le remercier quand il m'arrêta d'un geste. Je me tus, attendant qu'il continue. J'aimerais te faire une autre proposition. Rejoins les immortels et reste oracle. Ton esprit est suffisamment fort pour y résister, je t'ai suivi depuis le début. Tu as de grandes capacités et ce serait dommage de les gâcher. Cependant cette décision t'appartient et je ne t'en tiendrais pas rigueur.

Je restais interdite, jamais je n'avais imaginé une telle proposition. J'avais besoin de réfléchir, mais je savais que je devais me dépêcher. Je ne voulais pas froisser le dieu. Sauf que je sentais que malgré ses paroles, si je refusais, je courrais le risque de punir ma famille. Je pris alors ma décision.

- Je resterais oracle ! Je vous demande simplement l'autorisation de quitter le temple, pour revoir une dernière fois ma famille et lui dire au revoir.

Il sembla réfléchir, j'attendis avec impatience sa réponse. Je ne demandais pas grand chose et ne pourrais pas lui échapper.

- Accordé ! Dès ton retour, je ferais de toi l'une des nôtres.

Je m'inclinais profondément, le remerciant du fond de mon cœur. Je pris alors congé alors qu'il s'évanouissait une nouvelle fois dans l'ombre. Je fis mes bagages, j'avais l'intention de profiter un peu de ma famille avant de lui dire adieu. Parce que je me doutais que je ne les reverrais jamais. Surtout je savais qu'ils vieilliraient et mourraient, mais si mon action pouvait leur offrir une belle et grande vie heureuse, alors je le faisais avec plaisir.

Je rejoins rapidement la chaumière et frappais. Ils ne me reconnurent pas de suite et je dus avouer avoir du mal moi aussi. Il s'agissait de ma petite sœur qui avait bien grandi. Nous tombâmes dans les bras l'une de l'autre et ce fut une grande fête qui eut lieu ce soir là. J'expliquais bien sur que je ne restais pas, mais la joie enivra la maison.

Je restais ainsi quelques jours, profitant à nouveau de ma famille, découvrant ma nièce et ma belle-soeur. Réapprenant à travailler les champ. Bien sur le temps du départ arriva, mais cette fois, la joie animait nos cœurs. Nous nous sachions heureux et c'était l'essentiel. Je retournais donc au temple pour affronter l'éternité et mon destin.


Le début de l'éternité


Je rentrais dans mon chez-moi le cœur léger et le sourire aux lèvres. Il n'y avait personne dans le temple quand j'arrivais et ne trouvais personne dans les couloirs. Il faisait nuit et il était tard, cela expliquait ce silence. Je regagnais donc mes appartements et là je fus surprise par ce qui m'attendait. Une immense tablée trônait au milieu de la pièce, avec des mets que je n'avais jamais vu. Là Apollon fit son apparition, encore plus beau qu'avant si cela était encore possible.

Il m'invita à m'asseoir et à manger en sa compagnie. Dès les premières bouchées, je fus envahie d'une chaleur sans commune mesure qui me traversait tout le corps. Je n'eus pas besoin de demander pour comprendre qu'il s'agissait là de la nourriture des dieux. Était-ce ça devenir immortelle ? Plus aucune crainte ne m'habitait. Je me laissais aller à ce bonheur et à cette plénitude sans vergogne. J'eus l'impression de connaître une ivresse sans commune mesure avec ce que j'avais jamais vécu.

Je ne saurais dire comment s'est terminée cette nuit, les émotions étaient encore trop intense pour celle que j'étais. Je me réveillais au petit matin heureuse. J'étais attendue et une vêtue d'une robe que je n'aurais jamais imaginée même en rêve, je le suivis jusqu'à l'Olympe pour y être présentée comme la nouvelle Oracle.

C'est pleine de déférence que je me présentais devant eux, prêtant serment de servir les dieux et de tenir mon rang. Je dus leur plaire ou en tout cas, je ne fis aucune bêtise et repartis vivante et entière. Apollon me laissa alors et je continuais mon office.


Quand les dieux se mêlent de la vie des hommes


Je savais bien sur que les dieux se mêlaient de la vie des hommes, preuve en était ma propre histoire, mais je ne m'attendais pas à découvrir à quel point ils pouvaient être vaniteux. Je devais avouer que je le devenais peu à peu, supportant peu que mes conseils ne soient pas suivis. Et après ils se plaignent de ce qui leur arrivent.

Enfin, toujours était-il que parvint à mes oreilles l'histoire d'une jeune femme Alaïs dont la beauté n'avait d'égale que la beauté de Vénus elle-même. Je commençais à entrevoir le destin malheureux de cette fillette à peine consciente de sa propre vie. Je gardais un œil, sachant bien que l'agitation autour d'elle serait un bien mauvais augure pour elle. J'en eus la confirmation quand le père de cette dernière vint me demander quand elle serait enfin mariée. Je vis ainsi un être merveilleux ailé venir la chercher sur un rocher proche et l'emporter pour l'épouser. Sauf que ce même amour serait sa perte, à moins qu'elle ne soit assez forte.

Je le mis donc en garde contre cet amour, essayant de lui montrer les dangers qu'elle aurait à affronter pour garder son bonheur. Mes mises en garde ne suffirent pas et si j'aurais souhaité tout le bonheur pour eux, je ne pus pas leur offrir. Je ne pouvais pas prendre les décisions à leur place et je ne pouvais plus les aider.


Après la descente, on ne peut que remonter


Cette découverte me laissa songeuse et me tira dans un gouffre. Cela faisait maintenant des années et des années que j'étais Oracle et j'avais l'impression de n'avoir pas plus de possibilité que quelqu'un qui pourrait prédire le temps. Je n'avais plus goût à cette vie, me disant que ma vie était inutile pour ces pauvres gens. Je sombrais peu à peu dans la dépression.

Oh, bien sur, je prodiguais toujours conseils et avertissement, mais le cœur n'y était plus. Je sombrais peu à peu, non pas dans la folie comme mes prédécesseurs, mais dans l'apathie. Apollon ne voulant pas me perdre, chercha le moyen de me rendre ma joie de vivre et mon bonheur.

Il chercha, chercha et fouillant ma chambre à la recherche de quelque chose pour me faire réagir, tomba sur un livre de conte, celui de ma sœur bien aimée. Je n'eus même pas la force de lui interdire sa lecture, car ça m'appartenait. Il comprit alors mes tourments et chercha le moyen d'aboutir à ce qui pourrait me rendre mes ailes.

Car oui, il était question d'ailes. Il revint plusieurs mois plus tard et m'offrit un cadeau somptueux. Ce n'est pas des ailes qu'il m'offrit, mais le pouvoir de devenir comme ces fées qu'on rencontre dans les contes, une marraine qui peut accorder un vœu ! Un vœu pour chaque personne que je penserais méritante de ce cadeau. J'aurais le pouvoir de le rendre heureux.

Cependant il me mit en garde. Comme tous les pouvoirs, il venait avec de grandes responsabilités. Je devais choisir avec une très grande précaution les hommes ou femmes à qui j'accorderais ce présent. Je ne pris pas de suite conscience de ce don, qui ne venait pas seul puisque je pouvais léviter dans les airs comme une fée (j'avais refusé les ailes et je ne crois pas qu'il aurait réussi ce tour de force supplémentaire, et puis je restais Oracle avant tout).

Je ne le compris que quand, prise de pitié pour un jeune homme tout ce qu'il y a de plus simple et qui me faisait penser à un de mes frères, je décidais de lui accorder son vœu le plus cher. Il voulait pouvoir subvenir à ses besoins et à ceux de sa sœur pour qu'elle ne doivent pas aller en orphelinat. Je fis en sorte qu'il trouve un boulot ben payé avec un mentor des plus pédagogue et il s'avéra être excellent dans son travail. Il usa de ses mains et de sa force pour devenir le meilleur et ensuite remplacer son maître à la forge et ainsi assurer un bel avenir à sa sœur et à lui-même.

Ce tour de force me réconcilia avec moi-même et l'humanité. J'avais fait usage de mon don avec prudence et j'étais récompensée en voyant leur bonheur. Personne aux cieux ne dit rien à ce sujet et je pus reprendre une vie heureuse.


Une nouvelle fée fait son apparition


Un jour, un homme arriva au temple et vint demander de l'aide pour s'amender. Il avait fait le mal et si au début je le jugea durement, je compris ensuite sa douleur. Il voulait trouver le moyen de se faire pardonner auprès de l'homme de qui il avait détruit la vie. Je ne voyais pour l'instant aucun moyen de le faire se faire pardonner.

Je sentais tout de même que ce moment arriverait et je lui dis de revenir dans quelques temps et qu'il aurait alors la réponse à ses tourments. Je devais avouer que moi-même je n'imaginais même pas ce qui allait nous attendre.

Je commençais à comprendre en recevant un homme qui voulait à tout prix avoir un enfant. Il vint et revint, jour après jour, espérant que je vois quelque chose à ce sujet, mais je ne voyais rien. Un jour arriva où Gepetto vint alors que le Criquet (surnom de celui qui voulait s'amender) était là. Ils se reconnurent et le Criquet lui demanda pardon pour tout ce qu'il lui avait fait. Gepetto, touché par la douleur de cet homme lui dit qu'il lui pardonnait. Je compris alors que je devais les aider. Je me levais et lévitais vers eux. J'eus ces mots :

- J'ai le pouvoir de vous rendre tous les deux heureux. J'ai appris que vous étiez ébéniste Gepetto ! Faites un enfant de bois et je lui donnerais vie. Seulement, il lui faudra un guide dans cette vie, puisqu'il sera différent. Je propose que le Criquet règle sa dette ainsi. Cependant cet enfant devra lui aussi se révéler digne de ce présent. Quand il mentira son nez grandira, grandira et il devra apprendre de ses erreurs pour grandir et devenir un vrai petit garçon.

A peine eus-je finis de parler qu'ils remercièrent de mon offre. Ils étaient les plus heureux des hommes. J'en étais moi-même heureuse et espérais que ce petit garçon se révèle digne des hommes qui l'auront fait naître. Ils revinrent quelques jours plus tard avec une marionnette articulée et je lui donna la vie. Expliquant les détails de sa nouvelle vie. Ils repartirent donc et je gardais un œil sur eux.

Bien sur, Pinnochio trébucha de nombreuses fois, mais il se releva, avec quelques petits coups de pouce, je décidais qu'il avait prouvé sa valeur et le changeait en petit garçon. Gepetto et le Criquet étaient devenus les meilleurs amis du monde. Tout était bien, qui finissait bien !


Des événements inquiétants


J'avais réussi à traverser les âges, que ce soit en tant qu'Oracle ou diseuse de bonne aventure, ou alors fée. Pourtant, je sentais bien que nous perdions notre place dans cette nouvelle société. Malgré tout, je fus triste de devoir quitter les humains et leur monde pour me retirer sur une île.

Cependant nous n'avions pas le choix et je m'adaptais comme les autres dieux, déesses et autres immortels. J'étais cependant heureuse de retrouver des amis. Je n'en perdais pas mes capacités et continuais d'être de bons conseils.

Cependant, il y avait quelque chose que je n'avais pas prévu, que rien n'avait laissé présager : la mort de Zeus. J'en fus dévastée. Non pas que j'étais des plus attachée à lui, je ne vénérais réellement qu'Apollon, mais il était en quelque sorte le garant d'un certain équilibre. Je ne savais pas ce qui allait ressortir de cet acte, mais je sentais un monde d'ombre se déverser sur notre île. Il ne faudrait pas grand chose pour que l'on sombre dans le chaos.



Et toi, en vrai, tout ça ?

❧ Prénom/Pseudo : Arya7.
❧ Âge : 22 ans.
❧ Séries favorites : OUAT, NCIS.
❧ Films fétiches : La vie est belle.
❧ Bouquins de chevet : Pierre bottero, Tara Duncan.
❧ Un parrain ? : non ça va :) merci.
❧ Comment avez-vous découvert le forum ? : Facebook.
❧ Avez vous des questions ? : Aucune.
❧ Le mot de la fin : Yippi !!



Dernière édition par Sehen G. Delos le Lun 30 Sep - 20:44, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Date d'inscription : 04/08/2013
Petits mots : 9
Ft : Ryan Gosling
Mythe : La mélodieux et crazy, Pan.
Conte : Le malicieux Diable au costume vert (Peau d'Ours)
Disponibilité :
  • Non validé(e)


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 12:52

BIENVENUE OFFICIELLEMENT  

Je le répété, l'Oracle de Delphes il envois du steak... et Emma Watson, je viendrais sûrement te quémander un lien rapidement  
Bonne chance pour la fiche o/

.........................................................................................................................................

« I ran to a tower where the church bells chime, I hoped that they would clear my mind. They left a ringing in my ear. Louder than sirens, louder than bells, sweeter than heaven and hotter than hell » Florence and the Machine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 12:54

Merci !!!!!

Henry Cavill  
Je suis tout à fait pour avoir un lien !

.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

OPPORTUNISTS
always with interest



Date d'inscription : 09/07/2013
Petits mots : 53
Ft : Simon Neil
Fiches : présentation
liens
Mythe : Hadès
Conte : La chèvre de Monsieur Seguin
Logement : Les Enfers
Double compte : Kayden E. Swann ; Hunter K. Aliev
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 12:58

Oh, encore une fois bienvenue ! Si tu as des questions, n'hésite pas à t'adresser au staff ♥️
Au plaisir de lire ta fiche terminée, avec la jolie Emma en plus !  Bonne continuation ;)

.........................................................................................................................................



THIS IS A FIGHT TO THE DEATH




.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 13:15

Merci beaucoup ! Je suis toujours en recherche de mon personnage de conte...
Mais bon, je vous préviens quand c'est fait !

.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VILLAINS
evil but even sexier



Date d'inscription : 06/07/2013
Petits mots : 101
Mythe : Loki
Conte : Scar
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 13:46

Bienvenue sur le forum, bon choix de personnage de mythe et d'avatar !
Besoin d'aide pour ce choix de personnage de conte ? ^^

.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Dim 29 Sep - 13:51

Je serais pas contre oui :D.
Les seules choses qui me viennent à l'esprit, c'est Alice de Twilight et celle qui prédit l'avenir dans OUAT... Sauf que j'aimerais voir un peu plus ce qu'il y a comme possibilité avant de me décider.

.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 15/08/2013
Petits mots : 142
Ft : Natalie Portman
Fiches : •• Fiche.
•• Liens.
Mythe : Gaïa
Conte : Wendy Darling, Peter Pan
Logement : Une grotte aménagée au milieu des montagnes.
Double compte : Delilah & Skye
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Lun 30 Sep - 19:42

Je peux enfin te valider ! Eh oui. ♥️
Alors, au sujet de ton histoire, il n'y a aucune chose à reprendre, aucun détail mal placé ou quoi, c'est parfait. J'ai croisé quelques fautes (elles te passent le bonjour d'ailleurs 8D) mais ce n'est pas un drame face à la masse de texte que tu nous as fait. Malgré tout c'est aéré, facile à lire, ça coule tout seul, on aime ça et on en redemande  

Ensuite, hé bien, je vais t'ajouter ton rang et te mettre dans ton groupe (et puis les bottins, tout ça), tu peux dès à présent faire une fiche de liens, ou des scénarii (deux maximums) comme tu voudras ! ♥️
Bon jeu parmis nous !

.........................................................................................................................................

Il y a longtemps, quelque chose s'est brisé dans mon coeur. Il était là, si fort, si confiant et courageux. Je n'étais que l'ombre d'un homme-enfant, effrayée par le passée, effrayée de ne pas avoir d'avenir. Alors je suis partie... Dans un long voyage en quête de ma foi. Et j'ai trouvé là bas la raison qu'il me manquait pour continuer à me battre : la paix. A n'importe quel prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WISE MINDS
wisdom is mother of safety



Date d'inscription : 29/09/2013
Petits mots : 102
Ft : Emma Watson
Fiches : Présentation
Fiche lien
Fiche rp
Mythe : L'oracle de Delphes
Conte : La fée bleue
Double compte : Non
Disponibilité :
  • Disponible


MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   Lun 30 Sep - 19:47

Merci beaucoup :)
Désolée pour les fautes (bonjour à elles aussi ! un jour je vous aurais) !

Je m'occupe de tout.

.........................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sehen ~ La connaissance est un fardeau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sehen ~ La connaissance est un fardeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le poid d'un fardeau...
» Dans la salle du trône
» L'émigré haïtien actuel, un fardeau indésirable... pour les pays d'accueil.
» Rob Lucci, vivre avec un lourd fardeau
» [JOUR 2] - "Partagez votre fardeau."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T H E || C H E R R Y || T R E E :: A prince and a princess ❞ :: ϟ Raconte ton histoire :: ϟ Fiches validées-